Eloïse de Valsombre

Moi

Avatar Eloise

Eloïse de Valsombre.

 

Au risque de ne surprendre personne, il ne s’agit pas là de mon véritable nom de naissance. Pour faire bref, il s’agit de l’identité de la demoiselle qui, par sa rage d’exister, son ardent désir de vivre malgré son évidente virtualité, m’a poussée à me lancer dans l’édification d’un monde dans lequel elle puisse mener son destin à son terme, quel qu’il puisse être.
Afin de faire taire les agaçantes suppliques de la jeune duchesse, c’est pleine d’allant que j’entrepris d’imaginer son duché, qui se trouva bien vite fort seul et isolé. Un royaume pour l’abriter, quelques autres pour entourer le premier et, sans que je n’aie pu le prédire, c’est un monde entier qui frappait bientôt à ma porte, charriant son cortège de personnages, du plus vil au plus attachant, héros ou pauvre hère victime du sort, Dieu ou mortel et tous avaient au moins une histoire à raconter et aucun moyen d’y parvenir sans mon concours. Mon grand cœur me perdra. Pour ne point chagriner tout ce petit monde, j’ai décidé d’embrasser le destin qu’ils me prêtaient. Et quitte à rendre service, je pouvais bien emprunter une identité.

Mais, vous demandez-vous peut-être, derrière ce pompeux sobriquet qui suis-je, où vais-je, dans quel état j’ère ? Je crains que ces questions existentielles n’aient de réel intérêt que pour moi et mon propos n’est ni de vous ennuyer, ni de prétendre vous enseigner ou vous expliquer quoi que ce soit. Je n’ignore pas qu’il est des gens très importants, mais soyez-en sûrs, je n’en suis pas.

Comme vous ne l’avez probablement pas encore oublié, on s’est bousculé, à ma porte. Le temps était frais et humide, une brume de mauvais augure s’annonçait. J’offris donc un café à tout ce petit monde, avec quelques biscuits et ils se laissèrent aller à raconter des histoires. Je vous prie donc de bien vouloir ne me considérer que comme une scribe. Mes histoires adoptent le(s) point(s) de vue de celui, celle ou ceux qui les ont vécues et je me garderais bien de prendre à mon compte tout ce que j’ai pu écrire ici, tout comme je tenterai de me garder de juger mes conteurs, tous sont ce qu’ils sont et que je les apprécie ou non n’y changera rien. Je me borne à retranscrire ce qui m’est raconté, tout au plus me permets-je quelques parcimonieuses modifications, à seule fin d’améliorer la compréhension du lecteur, en substituant des symboliques culturelles connues à celles, plus absconces, d’un monde qui nous est étranger.

J’appèlerai le monde d’où me viennent tous ces petits visiteurs virtuels le Monde des Deux Soeurs, de l’appellation ordinaire donnée aux deux lunes de cette planète, si vous le voulez-bien. Pour tout dire il semble que ses habitants, du moins ceux que j’ai déjà rencontrés, ne lui en donnent pas, mais je sentais qu’il lui en fallait un, peut-être un effet de ce curieux instinct qui semble pousser l’Homme à assimiler nommer et posséder. J’imagine donc qu’il s’agit là de l’acte d’appropriation officiel de ce monde par votre humble servante. ” ;).

Mes prods

001
Nouvelles

A venir

Lire la suite
002
Background

A venir

Lire la suite
003
Chroniques Jeu de Rôles

A venir

Lire la suite
004
Chroniques concours d'écriture

A venir

Lire la suite

Toutes mes publications